LoTeaVi c’est une gamme de thés ou d’infusions et un livret basé sur la sophrologie. Chaque produit LoTeaVi est unique, sélectionné avec soin, imaginé pour vous, pour vos envies.

Image Alt

LoTeaVi

La sophrologie, c’est ?

La sophrologie se définit comme « L’étude de la conscience en Harmonie ». Du Grec “SOS” qui signifie : Harmonie-Sérénité, “PHREN” qui signifie : Conscience -Esprit, “LOGOS” qui signifie : Étude – Science.

Fondée en 1960 par Alfonso Caycedo, Neuropsychiatre d’origine Colombienne, la sophrologie est inspirée de techniques occidentales (hypnose, psychiatrie) et orientales (yoga, bouddhisme, zen…). Elle est le fruit de son expérience, de sa pratique et de ses voyages en Inde, au Japon et au Tibet, où le lien entre Corps et Esprit est une évidence. La sophrologie est à la fois une méthode scientifique et psychocorporelle qui permet de se reconnecter à soi-même, d’harmoniser le corps et l’esprit, d’être à l’écoute de ses émotions, de ses sensations corporelles et s’applique à renforcer l’image de soi.

 

Elle est « un art de vivre » qui permet d’éveiller la conscience en dynamisant ses propres ressources. Les techniques utilisées sont simples, combinant la relaxation, la respiration, la visualisation positive et la relaxation dynamique (mouvements associés à des respirations).

Elle nécessite une pratique régulière afin de bénéficier de ses bienfaits et peut être aisément intégrée dans la vie quotidienne.

 

La plupart d’entre nous accordons peu d’importance à notre respiration, cette respiration que nous prenons plaisir à observer chez le nouveau-né et qui se modifie au fil du temps, des émotions, des évènements de la vie. Et pourtant…cette respiration est notre amie, elle veille à notre santé, comprend nos émotions et fait le lien entre l’extérieur et l’intérieur de nous-même…elle nous permet d’être en Vie.

Comment est-ce que je respire ? Bonne question !

Posez une main sur votre poitrine, l’autre main sur votre ventre, juste en dessous de votre nombril et portez une attention toute particulière à votre respiration.

Prenez conscience de l’air légèrement frais qui rentre par vos narines et pénètre jusqu’aux poumons, puis de l’air légèrement tiède qui en ressort…

Observez votre respiration, là maintenant, sans rien changer… laissez -votre corps respirer tout seul.

Votre respiration est-elle plutôt longue et tranquille ou plutôt courte et rapide ? D’où vient votre souffle ?  Au niveau de votre ventre, de votre poitrine ou de vos épaules… peut-être un peu plus calme… votre souffle qui est toujours là, toujours disponible.

Laissez descendre votre attention et votre souffle jusqu’à votre ventre. Concentrez-vous sur l’inspiration en gonflant le ventre et sur l’expiration que vous allongez… deux fois plus longue en rentrant le ventre. Rajoutez-y des petites pauses entre l’inspiration et l’expiration… et laissez-vous bercer par le rythme… sans rien avoir d’autre à faire que de laisser faire.